Bastien RIPERT, Roelof GORTEMAKER, Christophe DAMIAN

A26 ARCHITECTURES / GAF ARCHITECTS CH D’ANTIBES : Un pôle psychiatrique ouvert sur l’extérieur : le nouveau visage du CH d’Antibes-Juan-les-Pins

63 63 vues.

Dans le cadre du schéma directeur à horizon 2030 du centre hospitalier d’Antibes, le projet de psychiatrie et de parking silo porté par les agences A26 et GAF avec EDEIS en BET représente la première pierre de ce grand projet hospitalier à venir.

Ce concours gagné en loi MOP il y a deux ans a évolué au fil des études pour se scinder en deux opérations à la fois distinctes et concomitantes dans la mesure où le parking silo à construire devient une DSP (Délégation de Service Public). Ces 2 projets encadreront un jardin central de 3000 m² aménagé avec le bâtiment psychiatrique e future porte d’entrée du site hospitalier.

Penser la conception d’un établissement psychiatrique en le considérant comme l’élément d’entrée principale, d’un centre hospitalier, intégré à la vie urbaine.

Le projet fait la part belle à un nouveau jardin, pierre angulaire du schéma directeur de l’hôpital. L’implantation du futur pôle de psychiatrie, le long de cet espace extérieur central et ouvert à l’ensemble de l’hôpital, a été une opportunité précieuse pour le développement d’une architecture en résonance avec ses abords directs, mais surtout centrée sur une approche plus sensible des espaces dédiés à la psychiatrie.

L’accueil, les hébergements de courte durée, les consultations et les espaces d’activités socio-thérapeutiques s’ouvrent directement sur ce jardin. Les niveaux supérieurs des unités de soins offrent des vues panoramiques sur la végétation, tout en disposant d’espaces extérieurs protégés (patios, loggias, terrasses) dédiés exclusivement aux patients

L’architecture psychiatrique au service du bien-être du patient 

L’architecture est axée sur le bien-être des patients en favorisant la stimulation des 5 sens, et leur autonomie. Cela se traduit par exemple par le fait qu’ils peuvent ouvrir « leur » fenêtre dans leurs chambres pour sentir, entendre, et donc mieux percevoir leur environnement proche, tout en garantissant leur sécurité grâce à la mise en place de dispositifs sécurisés et adaptés.

La co-conception maitrise d’œuvre, la maitrise d’ouvrage et les utilisateurs  

La collaboration étroite avec les soignants nous permet de développer une architecture la plus adaptée possible aux besoins des patients. Cette méthodologie d’échange permanent est encouragée, s’inspirant de l’approche néerlandaise « plus ouverte » en architecture psychiatrique. Cette démarche vise à faire évoluer les pratiques, et à intégrer une dimension sensible de la programmation qui passe entre autres par le choix de matériaux adéquats au monde hospitalier sans compromettre des aspects essentiels en psychiatrie tels que le confort acoustique, l’ambiance lumineuse, l’apaisement et la stimulation sensorielle.

La conférence portera sur 3 volets : une présentation par Bastien Ripert du projet de développement du Centre Hospitalier, une présentation du projet psychiatrique et du projet de parking silo et, enfin, l’explication par le directeur et les architectes de l’évolution MOP du concours vers une DSP pour le parking, et l’évolution de la mission des concepteurs.

Pour s’inscrire à cette conférence. Veuillez vous rendre à l’URL suivante : https://www.ja-sante.fr/inscription/ →

 

Date et heure

16-10-2024 / 09:20 à
09:40
 

Types de Sessions

 

Thématique

Partager