Jihène DEROUICHE, Patrick SCHWEITZER, Jacques MARESCAUX

RWANDA : IRCAD Africa, adaptation de l’architecture aux contextes culturelles, sociaux et économiques

341 341 vues.

New York. 7 septembre 2001. Un chirurgien opère une patiente distante de 7500km grâce à un robot télécommandé. Jacques Marescaux entre dans l’histoire avec l’opération Lindbergh. Cette première mondiale met en scène un chirurgien hospitalier qui sera précurseur dans le domaine de recherche contre les cancers de l’appareil digestif.

Depuis sa création, le centre de formation de l’IRCAD, Centre de formation en chirurgie mini-invasive a acquis une renommée internationale en tant qu’institut de recherche et d’enseignement de premier plan. Son succès mondial a conduit à la construction de centres miroirs dans le monde entier, avec la même structure que l’institut original basé à Strasbourg.

L’IRCAD 3 de France et l’IRCAD Africa sont deux des projets de Patrick Schweitzer les plus remarquables et illustrent l’essentiel de ce qui fait l’ADN de l’agence : une capacité à répondre à des programmes complexes et de très haute technicité, sans pour autant renoncer aux valeurs cardinales que sont l’insertion dans le site, le dialogue avec l’existant, l’harmonie des formes et la précision dans l’écriture des détails. S’offre ainsi une architecture à très forte valeur d’usage, mais aussi prête pour d’éventuelles mutations dans les décennies à venir.

L’IRCAD Africa vise à accueillir et former des chirurgiens d’Afrique en chirurgie laparoscopique. Le Rwanda, pays des mille collines, est l’inspiration première de la forme de ce bâtiment. Les volumes du projet s’inspirent des composantes des paysages et de la nature rwandaise : les volcans, les collines, la terre et l’eau.

Pour vous inscrire à ce cette conférence, envoyez vos informations par e-mail à abelluc.hospital@gmail.com .

Inscrivez-vous via le webmail : Gmail / AOL / Yahoo / Outlook

 

Date et heure

16-10-2023 / 15:40 à
16:00
 

Types de Sessions

 

Thématique

Partager